De Brisbane à Cairns en bus; à la recherche du soleil

Hello mes petits rêveurs..

Nous sommes le mercredi 4 mai 2017 et avec Aurélia, nous partons pour un nouveau road trip. Cette fois-ci pas de 4×4, de tentes, ni même de camper van puisque nous voyagerons en bus. La compagnie Greyhound Australia est parfaite pour ça ! Avec sa formule « Hop on Hop off » le deal est plutôt simple. On monte et descend du bus à notre guise en respectant deux règles : réserver le trajet au moins 24h en avance et avoir un nombre de bagage limité.
Nous respections toujours la première consigne de peur de n’avoir de place. En revanche, nous nous moquions bien de la limitation de bagages ! Et c’est là que le « travail de binôme » prenait tout son sens. Alors que l’une faisait le guet l’autre mettait le trop plein de sac dans la soute. Ni vu, ni connu ! Nous avons parcouru ainsi 2216 km en 10 étapes.

–>  voir mon trajet ici  <–

Road trip Brisbane Cairns

Noosa

Noosa était notre toute première étape, à 2h de bus de Brisbane. Notre auberge disposait de la piscine, de planches de surf et d’une discothèque. Sympa pour y faire des rencontres ! Nous y avons fait la connaissance de Charlotte une Toulousaine et Pauline une autre Belge.
Pendant ces 5 jours à Noosa nous avons fait peu d’activité. Nous avons essayé de surfer sur une mer bien trop calme, ce fût un échec ! Nous avons fait la Coastal Walk, qui est une promenade le long des falaises. C’était un agréable moment de détente, même si nous n’avons pas vu les koalas qui s’y cachent. Puis un matin, accompagnée de deux américaines, je suis allée à l’Eumundi Market qui se trouve à 1h de bus en direction des terres. Le marché avait une âme un peu bohème que j’ai beaucoup aimée.

(Cliquez pour agrandir les photos de l’Eumundi Market)

Rainbow Beach

Nous sommes arrivées dans cette petite ville transitoire en début d’après-midi. Et oui, la raison de notre présence à Rainbow Beach était uniquement due à notre excursion sur l’île de Fraser Island. Arrivées à l’auberge, nous suivons une brève formation sur les dangers à éviter sur l’île (comment conduire les 4×4 sur le sable, que faire si on voit des animaux sauvages..).
Après cela, nous avons marché près de 2 km pour atteindre les hauteurs de la ville et son banc de sable dit le Carlos Sand Blow. Nous flânons ensuite dans les quartiers résidentiels afin d’admirer les maisons de Rainbow Beach. À 2 pas de là se trouve la plage. C’est sûr, la vie ici doit être vraiment sympathique ! Les rêves pleins la tête, nous rentrons à l’auberge. Puis là, sur le mur de notre chambre j’aperçois un gecko. Mes tentatives pour le mettre dehors ayant échouées, je décide égoïstement de ne rien dire aux filles. Je n’avais pas envie qu’elles se mettent à paniquer et à hurler. Tant pis pour elles..

Voyage en Australie, Rainbow Beach, Carlos Sand Blow

Fraser Island

8h du matin, l’heure du départ a sonné ! Les groupes sont formés, nous sommes dans la voiture n°2. À 8 dans le 4×4 tout le monde est rentré. Nous roulons à peine 2 minutes que déjà nous sommes sur le ferry direction Fraser Island. Après une dizaine de minute de traversée nous atteignons l’île. Immédiatement sur la plage, nous voyons un dingo dévorer une proie. Je me souviens alors des consignes « be dingo safe« . Nous allons rester 3 jours sur Fraser Island et déjà je suis satisfaite malgré la pluie. Notre premier arrêt au lac McKenzie est d’une beauté à en couper le souffle. L’eau est si transparente et si pure que nous pouvons la boire.
Malheureusement la pluie ne nous quittera pas de notre séjour et nous enchaînerons les kilomètres sous l’eau. Nos arrêts furent nombreux dont : Eli Creek, 75 Mile Beach, Champagne Pools, Maheno Shipwreck, Indian Head..
La vie au camp est rudimentaire mais simple. Hormis les araignées qui me terrifient toujours, j’aime cette vie rustique. Un soir, notre guide nous rejoint avec une surprise dans son manteau.. Il en sort un serpent « sauvage » que les plus téméraires prennent en mains. Le lendemain matin, c’est un iguane que je vois sur un arbre.

(Cliquez pour agrandir les photos de Fraser Island)

Agnes Water

Nous arrivons à Agnes Water en soirée après 6h de bus. Bien que nous étions fatiguées, nous avons eu un grand sourire en découvrant l’équipe du cool bananas déguisée en banane géante. Nous avions beaucoup entendu parler de cette auberge atypique. Le code wifi était la réponse d’une énigme à résoudre chaque jour, le petit déjeuner était compris de 8h à indéfiniment, les cours de surf qu’on pouvait choisir de payer ou non..
C’est d’ailleurs lors d’une séance de surf je fais la rencontre de Cyril et Maxence, deux autres parisiens ! Me voilà moins seule. Aurélia et Charlotte étaient également avec nous. La fin du cours arrive et avec elle, des consignes un peu farfelues. Nous avons maintenant un bracelet à effigie du club Gnarly Tours Surf et nous devrons faire la danse du kangourou si l’on rencontre quelqu’un avec le même bracelet. Cela consiste à sauter tout en se rapprochant de l’autre et se taper dans les mains en se croisant.
Nous ne sommes restées que deux jours à Agnes Water mais je me garde en mémoire ce lieu et ses habitants si.. Particuliers !

(Cliquez pour agrandir les photos de Agnes Water)

Airlie Beach

Il est très tôt quand nous posons le pied à Airlie Beach. Malgré le voyage de nuit et le manque de sommeil, nous refusons de nous reposer. Hop, nous voilà déjà sur les hauteurs de la ville. Le cyclone Debbie a frappé la région la semaine passée mais le charme d’Airlie Beach agit immédiatement.
Les nombreuses festivités sont motivées par les nombreuses retrouvailles dont Charlotte, Cyril, Driss, John, Maxence, Sarah la belge.. Ah..! Nous serions bien restées ici plus longtemps !

(Cliquez pour agrandir les photos de Airlie Beach)

Whitsunday

J’ai éprouvé un fort sentiment de regret lorsque je suis montrée sur le catamaran vêtue d’un « imperméable-sac plastique » et que la personne à côté de moi m’a dit « ça ressemble à une mauvaise blague!« . Le ton était donné ! Trois jours sur un bateau en plein mer et aucune échappatoire possible.
Alors que je tremblais autant de froid que de peur à l’annonce de la tempête, le capitaine se mit à rassembler tous les hommes pour une surprise que je n’allais pas tarder à découvrir.. Soudain un bateau passe puis ils se déshabillèrent tous dans la précipitation afin de montrer leurs fesses. Et pendant que j’espérais que la blague n’aille pas trop loin le capitaine s’était dévêtu intégralement.
Cependant, beaucoup de moments forts marquent mes 3 jours dans l’archipel des Whitsundays. Je suis allée à Whitehaven Beach. Cette plage a été élue la plus belle plage au monde notamment car son sable est le plus blanc au monde.
J’ai aidé le capitaine à hisser la voile de notre bateau. Cette tâche est bien plus difficile qu’elle n’y paraît.
J’ai nourris les aigles en plein vol, au-dessus de l’Océan Pacifique. J’ai vraiment aimé ce moment, l’aigle est un animal qui me fascine. Sous les yeux attentifs des matelots, je m’empare d’un bout de viande que je lance dans les aires. Le rapace s’empare presque immédiatement du butin.

(Cliquez pour agrandir les photos de Whitsundays)

Magnetic Island

Magnetic Island est envoûtante. Kangourous, opossums et autres animaux traversaient les allées de notre auberge ou les bungalows ressemblaient à des tipis. À l’arrière, dans le zoo semi-ouvert, nous avons pris un koala dans les bras. Ces boules de poile sont trop mignonnes, on dirait des nounous ! Nous avons approché de nombreux animaux dont les plus impressionnants étaient pour moi le crocodile et le cacatoès. Ce dernier a d’ailleurs essayé de me morde à plusieurs reprise. Les animaux de Magnetic Island ne m’ont pas fait de cadeaux ! Le lendemain, alors que je marche tranquillement, une perruche a planté violemment ses griffes dans mon crâne. Puis l’après-midi même, un wallaby me croque le doigt, le confondant avec les croquettes que je suis en train de lui donner. Je garde le sourie face à ces animaux taquins et continue d’explorer cette île. Avec notre 4×4, aucun lieu ne nous échappe, nous nous faufilons partout. Les paysages sont impressionnants !

(Cliquez pour agrandir les photos de Magnetic Island)

Mission Beach

Nous nous sommes essentiellement reposée à Mission Beach. Pendant deux jours ici, nous avons traînée à la plage et à l’auberge. C’est notre dernier spot avant d’arriver à Cairns. Avec Aurélia nous y resterons quelques jours ensemble puis nous nous séparerons. Elle continuera vers le Nord-Ouest, tandis que je rejoindrai le Sud-Est.
Nous profitons de la beauté et de l’immensité de la plage afin de faire des dernières photos de nous.

(Cliquez pour agrandir les photos de Mission Beach)

Cairns

Nous sommes maintenant le vendredi 26 mai 2017 et notre road trip vient de prendre fin. Après 5 semaines sur les routes de la côte Est Australienne, nous posons nos valises à Cairns. Notre semaine est chargée, nous avons déjà réservé des tas d’activités pour se quitter comme il se doit. – article « Cairns et ses environs » !

Live simply, Laugh lots

6 réflexions sur “De Brisbane à Cairns en bus; à la recherche du soleil

  1. Ping : Pour la première fois – Stéphanie's Escapes

  2. Catel

    Bonsoir,
    Nous partons bientôt pour l’Australie et nous comptons prendre le Greyhound de Cairns à Airlie Beach. Pouvez-vous nous dire s’il y a des consignes à bagages dans la station d’Airlie Beach. Votre blog donne bien envie… bonne continuation à vous.
    Merci pour votre réponse
    Nathalie et Philippe

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Nathalie et Philippe !
      L’Australie est magnifique, vous serez vraiment émerveillés. Greyhound est un bon moyen de transport, si je peux vous donner un conseil : arrêtez vous dans un maximum de villes, elles sont toutes uniques.
      Concernant les consignes de bagages à Airlie Beach, j’étais dans les auberges « Bases Backpackers » et « Nomads » j’ai pu les laisser gratuitement dans un local sécurisé (fermé à clé).
      N’hésitez pas à me faire un retour de votre expérience et surtout BON VOYAGE !
      😉

      J'aime

  3. Catel

    Merci pour votre réponse et nous ne manquerons pas de vous tenir informée !!!
    Nous nous interrogeons pour Cairns. Nous avons du mal à nous organiser pour faire :
    Kuranda
    Port Douglas et Cape tribulation
    Nous ferions par skyrail et train panoramique Kuranda mais y voit-on vraiment la daintree?
    Et pour aller jusque Port Douglas et Cap tribulation faut-il mieux louer une voiture ou le faire en groupe (d’après les avis c’est pas terrible).
    Si vous avez un avis il sera le bienvenu…!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Nous avons fait tous ces spots en louant une voiture. Nous étions 4, c’était plus économique ! Personnellement, je préfère visiter par moi-même car les guides sont parfois un peu trop pressés. Cela donne aussi plus de liberté, vous pourrez choisir les lieux à visiter et le temps passé dans chaque endroit.
      TRINITY BEACH est l’une des plages ou nous nous sommes arrêtées, si vous en avez l’occasion je vous le conseille.
      Je vous recommande vivement le Rainforest Tours, avec le groupe Uncle Brian’s. C’est au sud de Cairns, en une journée vous en prendrez plein les yeux ! La journée se fait à bord d’un van qui vient vous cherchez et vous redépose le soir. J’ai vraiment adoré cette journée.

      J'aime

  4. Ping : Cairns, la fin d’un road trip – Stéphanie's Escapes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s