Brisbane City

Extrait de mon article précédent : Camper van, dix jours de Sydney à Brisbane
Le temps passe et nos obligations nous rattrapent ; c’est aujourd’hui que nous devons rendre le véhicule. Plus une seconde à perdre !! Nous repartons immédiatement pour Brisbane où l’agence nous attend avant 17h.

Hello mes petits rêveurs..

Nous sommes désormais le lundi 1er mai 2017, il est 17h03 et avec Aurélia, nous venons d’arriver à Brisbane. C’est dans cette ville située sur la côte Est australienne, que nous restituons notre super camper van après 10 jours de bons et loyaux services. Nous estimons que nous avons parcouru environ 1200 km.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

À ses débuts, comme partout en Australie, l’histoire de Brisbane commence avec les aborigènes avant de devenir une colonie pénitentiaire. La ville était alors nommée endroit pointu en aborigène « Mian-jin » par la tribu Turrbul dont les ancêtres avaient migré à partir du détroit de Torres.

(Cliquez pour agrandir les photos du musée d’art aborigène)

C’est en 1823 qu’une exploration par les colons britanniques est menée par John Oxley. Il découvre le fleuve et le remonte sur une vingtaine de kilomètres. L’année suivante, le gouvernement de Nouvelle Galles du Sud décide d’envoyer en reconnaissance des terres Sir Thomas Brisbane qui donna son nom à la ville.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

En 1824, la colonie pénitentiaire est établie au large de Brisbane, sur l’île de Moreton. Les criminels les plus endurcis de Sydney y sont envoyés. Seulement, le manque d’eau met à mal les plans du gouvernement. Moins d’un an après leur arrivée, les prisonniers déménagent d’une vingtaine de kilomètres en direction de l’intérieur des terres.  La nouvelle implantation sur l’un des méandres de la Brisbane River a de multiples avantages. Il permet un meilleur approvisionnement en eau et décourage les tentatives de fuite.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Avec le temps, l’Angleterre cesse de déporter ses criminels vers l’Australie. Le Queensland est proclamé colonie indépendante en 1859 avec Brisbane comme capitale. Et la prison ferme ses portes en 1942. Aujourd’hui, Brisbane compte environ 2 274 600 habitants.

(Cliquez pour agrandir les photos du Queen’s Park)

Quant à moi, je suis toujours accompagnée de ma fidèle « travel mate » Aurélia. Nous disposons de 4 jours pour explorer Brisbane, ou comme on dit à l’Australienne « Brissy ».
Cette semaine, la ville est sobrement décorée de rouge pour célébrer une fête chinoise – dont le nom m’échappe. C’est magnifique, je trouve que cela apporte beaucoup de charme à Brissy.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Nous souhaitions découvrir des rues aussi stylées que Melbourne où les Streets arts règnent en maitre. Malgré notre volonté, nous n’en trouvons pas un seul. Nous nous laissons cependant séduire par le lagon, le sable et les palmiers en plein cœur des buildings.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

A l’auberge, nous rencontrons Glenn, un français de 20 ans. Autour d’un verre, il nous dévoile ses bons plans pour surfer. Sous ses conseils, nous irons donc à Noosa !

Live simply, Laugh lots

2 réflexions sur “Brisbane City

  1. Ping : Pour la première fois – Stéphanie's Escapes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s