Deux mois pour découvrir Melbourne

Hello mes petits rêveurs..

Aujourd’hui, nous sommes le mardi 28 février 2017 et je suis à Melbourne. Accompagnée de Clément, nous arrivons dans cette ville de 4 440 300 habitants – voilà de quoi nous dépayser.

Surnommée la merveilleuse, Melbourne est la capitale de l’État du Victoria. Tout comme le reste de l’Australie, cette ville est assez récente puisqu’elle date seulement de 1835 où les colons libres ont construit la ville autour de la rivière Yarra et du port Philip. Avant cela, la région était habitée par les Wurundjeris, un peuple d’Aborigènes installés depuis environ 40 000 ans. Chassés de leur terre par un « accord » d’occupation, John Batman y fonda le village et lui donna le nom Melbourne en 1837. Puis la ville se transforma rapidement en métropole lors de la ruée vers l’or au Victoria dans les années 1850.
Aujourd’hui, Melbourne la merveilleuse porte bien son nom car elle est élue la ville la plus agréable au monde pour la 6e année consécutive. Nous partons donc explorer cette fantastique agglomération.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

A notre arrivée, nous logeons dans une auberge de jeunesse, le Discovery Melbourne où nous resterons ensemble jusqu’au 7 mars. A cette date Clément rentre en France tandis que je poursuis ma route ici. Deux jours plus tard, je suis priée de quitter les lieux ; par manque d’anticipation je n’ai pas réservé de chambre plus tôt et tout est désormais occupé. Un mal pour bien puisque cette auberge ne me convenait pas. Elle est beaucoup trop grande et cela limite les rencontres.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Me voilà, chargée comme jamais (mon backpack, ma valise cabine, mon oreiller, la guitare de Clément et 3 sacs de congélation remplis de nourriture), arrivant à ma nouvelle adresse : Elizabeth Hostel. Ce lieu était tout aussi étrange que les gens qui y vivaient ! Drogues, prostitutions et policiers étaient la routine de cette auberge. Bref, je n’y suis restée que 5 jours.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

J’ai répondu à l’annonce de Lyza sur Facebook pour une collocation en plein centre de Melbourne pour 175$ par semaine. Je loge donc maintenant depuis le 15 mars dans cet appartement de rêve ! Mes colocataires sont 3 Italiens et 2 Mexicains, quant à moi, je partage ma chambre avec Giorgia, l’une des Italiennes.

 —>> Immersion en Australie <<—
480 La Trobe Street, Melbourne

J’y ai rencontré Aurélia, une Belge qui n’est restée que quelques jours. Nous avons sympathisé et vadrouillons désormais ensemble dans la ville. Puis, elle m’a présentée à Laia, une Espagnole elle aussi en Working Holiday Visa. Nous sommes allées toutes les 3 à Wilsons Promontory. Ensuite, j’ai recontacté un ami à moi, Micheal, un Australien et nous avons fêté nos retrouvailles autour d’un verre. Il m’a alors présenté à des amis à lui dont Juliet, une Française. Elle est chanteuse d’opéra et je suis allée la voir lors d’une représentation. J’étais accompagnée de Driss & Johnny, deux Français que j’ai rencontrés à Perth, au début de mon séjour en Australie.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Puis, le vendredi 7 avril, avec Juliet nous avons fait une virée à Brighton Beach. Cette plage est réputée pour ses maisons multicolores au bord de l’eau.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Enfin, le mardi 18 avril 2017 sera le jour de mon départ de Melbourne. En effet, je vais rejoindre Aurélia à Sydney, où nous planifierons notre road trip jusqu’à Cairns.
Ainsi, je retiens de Melbourne la merveilleuse, une ville très artistique, agréable à vivre avec des gens ouverts d’esprit. Cependant ce mois-ci fut particulièrement difficile sur le plan personnel et sentimental et l’envie de rentrer en France n’a jamais été aussi grande. C’est aussi pour cette raison que je change d’air et que je repars sur la route, pour continuer de vivre sans me poser de questions et découvrir ses terres magnifiques cachées de tout.

Live simply, Laugh lots

2 Commentaires

  1. […] Pour la première fois, je suis à Melbourne ! Avec Clément, nous venons à peine de débarquer que déjà nous sommes sous le charme de cette ville. La simplicité de cette ville et ses nombreux tags artistiques nous séduisent immédiatement. Article à lire ici : Mes deux mois à Melbourne […]

    J'aime

  2. […] Mes prochains articles : Welcome to Bordertown et Melbourne […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :