C’est le jour 1, celui qu’on retient

Hello mes petits rêveurs..

Me voilà bien arrivée au pays des kangourous. À Perth plus précisément.

Mes premières heures sur le territoire Australien ont été particulières… Plongée seule, dans le grand bain du « trip à l’australienne » mes émotions étaient un étrange mélange entre excitation, satisfaction et appréhension. Mais pas le temps de méditer bien longtemps sur ma situation que… Hop!
Me voila maintenant montée dans un taxi « 5 Fitzgerald street, please« . Direction mon auberge de jeunesse. Dans quelques minutes, je serai au City Perth Backpackers Hostel. C’est avec beaucoup de hâte que… oh ! Le chauffeur décide de s’arrêter sur l’autoroute, sur la voie du milieu.. il sort de la voiture.. se dirige vers le coffre, l’ouvre et le referme aussitôt. Il était mal fermé ! Voilà je suis désormais plongée dans l’état d’esprit australien et le fameux « no worries ».

auberge

Un petit tour de l’établissement, puis vient le moment de découvrir ma chambre et ses occupants. A ce moment là, ma pensée était : « Pas de français, je ne veux pas rencontrer de français. De toute façon, je vais les éviter ! » Un tour de clé, puis me voilà face à eux ; Francesco un italien qui ne parle pas anglais, Oliver un allemand qui n’est pas bavard et Benjamin un français qui vient d’arriver en Australie. Ma nouvelle penseé : « hé merde ! ».

Ma montre indique alors 21h, je décide de prendre une bonne douche et de me coucher.

Voici alors le récit de ma première journée en Australie.
Mercredi 3 novembre 2016,

9h30 : le réveil est  difficile, un animal dehors semble crier. J’en profite pour me lever et ainsi profiter du petit déjeuner offert par mon auberge.

10h30 : Je suis toujours dans la cuisine avec Benjamin le français de ma chambre – bien que je voulais l’éviter. Nous décidons de faire nos premières démarches ensemble (ouverture d’un compte bancaire australien, numéro de téléphone australien, demande du numéro de TFN). À deux, c’est quand même plus rassurant.

11h15 : après de longues préparations, nous sommes enfin prêts à sortir et à affronter le monde extérieur. Bien que nous sommes enthousiasmes, nous avions le plan de ville et pris tous les renseignement nécessaires avant de quitter l’auberge. Juste au cas où..

11h25 : nous arrivons dans le centre de Perth, dit le CBD – Central Business District. Nous avons fait assez vite, et nous ne nous sommes même pas perdus.

12h15 : première victoire, première satisfaction ; nos deux comptes bancaires sont créés à la Westpac Bank (c’est la banque des backpackers Européens)

12h25 : nous avons nos numéros de téléphone australien. Tout va très vite ici !

13h15 : Après avoir tournés, retournés et parcourus l’intégralité des rues du CBD, nous trouvons enfin le bâtiment du Government of Australia. Une fois à l’intérieur, une hôtesse nous tend une tablette car la démarche se fait sur internet.. Tout ça pour ça ! Nous avons donc fait notre demande de Tax File Number (numéro de travailleur) sur internet dans le bâtiment du gouvernement australien, à deux pas de notre auberge, alors qu’il nous a fallu près d’une heure pour le trouver ! Mini défaite..

14h : là encore nous avons beaucoup cherché, pour trouver un supermarché. Nous avons demandé notre chemin à une dame, mais nous n’avons pas retenu un mot de son explication. Nous étions tous les deux focalisés sur la barbe-duvet qu’elle portait. Les poils partaient du haut de sa lèvre pour atteindre ses dents. Le tout était sublimé par un rouge à lèvres qui couvrait non seulement ses lèvres mais également ses poils et ses dents. Parfois je me dis que les Australiennes poussent un peu trop loin le « no worries ».

14h40 : nous sommes enfin de retour à l’auberge. Nous avons désormais tout ce qu’il faut pour notre premier vrai déjeuner : des pâtes à la sauce bolognaise. Pas de quoi se réjouir et pourtant..! C’est bien une mini victoire.

15h30 : nous sommes de nouveau en chemin. Cette fois-ci nous sommes déterminés à voir nos premiers kangourous. Les renseignements sont pris, la carte de la ville est toujours entre nos mains, c’est parti !

16h : nous y sommes, à moi Heirisson Island ! Mon fidèle appareil photo en main, je suis prête à mitrailler tout ce qui m’entoure.

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

Nous croisons alors la route d’un héron, puis de pélicans. À cet instant le nom de cet oiseau nous échappe et nous appelons cet animal un élan. Le réel nom de « pélican » me reviendra trois jours plus tard lors d’une balade en ville alors que je photographie un toucan.

Soudain, ce panneau attire notre attention, juste derrière quelque chose semble bouger. Ouiiii ! C’est bien des kangourous !! Maxi victoire !!

bbimg_9038

Le cœur léger, nous rentrons à l’auberge.

17h30 : la route est longue et la nuit est tombée. Je supplie Benjamin d’avancer plus vite, il fait tellement froid ! Nous n’avions pas envisagé que le jour se coucherait si tôt et nous avons terriblement froid.

19h00 : assis à la terrasse, fiers de notre première journée, deux personnes viennent à notre rencontre. Boris et Clément, deux autres français en working holiday visa. « Hé mince, encore des frenchies ! »

20h30 : C’est dans la cuisine que Sami, un autre français nous rejoint. « Décidément, que des Français ici ! ». Nous mangeons rapidement tous ensemble, car ce soir, nous irons danser. Ces trois gars là semblent bien connaitre la ville, je vais les suivre..

20h45 : En chemin, Sami nous fait rire malgré lui. Il enlève sa chemise en pleine rue pour la remettre du bon coté. On dirait que lui aussi a adopté le style « no worries ».

20h50 : Nous arrivons à notre premier bar dansant, The Mustang Bar.

Nous irons ensuite au Brass Monkey, puis au Game. Nous danserons jusqu’au bout de la nuit.

Live simply,  laugh lots

7 réflexions sur “C’est le jour 1, celui qu’on retient

  1. Ping : Pour la première fois – Stéphanie's escapes

  2. Ping : Réédition d’un article | Stéphanie's Escapes

  3. Ping : Article réédité – C’est le jour 1 | Stéphanie's Escapes

  4. Ping : Article réédité – C’est le jour 1 – Stéphanie's Escapes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s